REVENDICATION CRECHE EGALITE PROFESSIONNELLE

Ensemble exigeons des crèches d’entreprises. Environ 30 % de l’absentéisme des salariés est lié à une défaillance du mode de garde pour des jeunes enfants, ce qui entraîne un coût financier pour l’entreprise.

On estime aujourd’hui à 419 000 le nombre de places manquantes en crèches en France. Si cette pénurie peut sembler éloignée des préoccupations des entreprises, elle a en réalité des conséquences négatives sur leur activité. Les crèches d’entreprise offrent aux salariés-parents une solution d’accueil qui apporte d’avantage de sérénité au travail et leur permette de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.

C’est aussi pour les entreprises qui ont fait ce choix un attrait considérable. Le saviez vous ? Les entreprises aidant leurs salariés avec des enfants à charge à mieux concilier vie professionnelle et vie familiale peuvent bénéficier, sous conditions, d’avantages fiscaux. Le crédit d’impôt famille (CIF) permettent ainsi aux entreprises d’obtenir des déductions d’imposition, selon la participation au financement de certains modes de garde. Chez Orange, une expérimentation a été faite sur Lyon et Bordeaux (voir accord « équilibre vie privée vie professionnelle » article 5 page 5). Pourquoi ne pas en demander une sur les villes de notre DO ? Salariés-parents faites vous connaitre auprès de vos élus Cgt pour recenser vos besoins.