CE JUIN PSD 2017 : Transfert de Pithiviers, Coutances et Châteaudun à la GDT

Encore 3 transferts de boutiques Orange à la filiale Générale De Téléphone (Pithiviers, Coutances, Châteaudun). La CGT s’y oppose, ils sont synonymes de dégradation des conditions d’emploi des salariés d’Orange, comme ceux de la GDT. Pour ceux d’Orange, parce qu’il y a une mobilité obligatoire avec tout ce que cela représente mais aussi pour ceux de la GDT qui sont loin d’avoir le même statut, convention collective et niveau de salaire. L’entreprise Orange est gagnante sur tous les tableaux.Y a t-il encore un dialogue social au sein de cette unité dont le seul objectif est de réduire au minimum tous les acquis sociaux quitte à outrepasser les accords et les règles en vigueur sans oublier l’accélération des fermetures et de transferts. Il est étonnant de voir la direction exiger des salariés souhaitant avoir leur mercredi, un 80%. Quelle maladresse dans une entreprise qui prône l’égalité professionnelle ! Nous avons l’impression de revenir aux années sombres de 2009-2010. « Essentiel 2020 » met en avant un Opérateur Digital et Humain. Mais où est l’humain ? Une consultation est mise en place sur les plannings. La direction exige à certain de n’émettre que deux souhaits, alors que ce n’est pas limité. Concernant la fréquence du travail du samedi, elle ne repose pas équitablement sur l’ensemble des salariés. Il est grand temps d’améliorer les conditions de travail et d’emploi à l’ADNC. Ces 3 transferts de boutiques étant décidés par la direction, celle-ci ne peut donc pas appliquer la décision 14, qui ne concerne que les mobilités à la demande des salariés. Il s’agit d’une mobilité forcée, les coûts réels et induits doivent être intégralement pris en charge par l’entreprise. Et que dire des propositions de postes vers des boutiques dont le transfert ou la fermeture est déjà programmé ? La direction mène à travers sa stratégie Essentiel 2020 un dynamitage social dans les petites localités. C’est indigne d’un grand groupe comme Orange qui s’affiche « Entreprise Responsable » mais met sur la route des dizaines de salariés alors qu’il était partenaire officiel de la COP21. Se serait-elle déjà assise sur ses engagements, ou n’était-ce qu’une façade ? Les salariés doivent se mobiliser pour un aménagement du territoire permettant à chacune et chacun de pouvoir vivre et travailler ailleurs que dans les 4 grandes agglomérations que sont Tours, Rouen, Orléans et Caen.