CE JUIN : PERPECTIVE EMPLOI COMPETENCES

Pour la CGT, ce dossier sur la perspective emploi et compétences, est la déclinaison  territoriale des décisions nationales en matière de baisse d’effectifs et avec un renforcement de la sous-traitance. En effet, la force au travail externe passera de 41,40% en 2016 à 44% à l’horizon 2019 sur le domaine intervention. Ce n’est pas mieux dans le domaine de la relation client, puisque nous passerons de 42,20% à 45,70%. Cette augmentation pourrait sembler peu importante, cependant il faut remettre dans l’équation la baisse constante de nos effectifs internes. Ainsi proportionnellement la sous-traitance prend une part de plus en plus importante chez Orange et plus particulièrement sur notre DO. La CGT demande la ré internalisation des activités et des emplois qui en découlent au sein de la maison mère. Pour les années à venir, notre DO se donne 3 priorités sur lesquelles la CGT s’interroge :

-La réduction des volumes d’intervention dans un contexte de dégradation permanente

du réseau (cuivre, réseau structurant et environnement technique) nous laisse perplexe.

Développer des prestations et des services payants ne doit pas engendrer de la facturation

à tort.

La consolidation du modèle opérationnel de l’intervention est une utopie lorsque l’on demande aux salariés de plus en plus de multicompétences, de plus en plus d’adaptation notamment avec le projet compliance qui va considérablement dégrader la relation client.