MARCHE DES AFFAIRES CE MAI 2017

Le volume d’activités UI(s) ne montre pas de diminution significative. Pour preuve les volumes SAV GP restent proches des niveaux du T1 2016 qui avaient été marqué par les intempéries. Les 14 millions d’euros investis pour le dé-ploiement de la fibre bénéficient principale-ment à la sous-traitance. Pour la Cgt, ces chiffres confirment qu’Orange privilégie l’emploi externe. La direction a bien recruté quelques salariés mais le strict minimum. Pourtant cette même direction nous parle de « lien social », chercher l’erreur… Ce que constatent vos élus sur le terrain, ce sont de plus en plus de salariés isolés qui peuvent passer une semaine sans rencontrer aucun collègue. Nous constatons une baisse de 11% des appels traités au SCO et en parallèle une baisse de 20% d’ETP. Le constat parait illogique. La CGT ré-clame depuis des années une étude sur la charge de travail réelle des salariés. On pourrait imaginer que les appels pris par le SCO soient les appels complexes, et qu’on laisse aux sous-traitants ou à « l’espace client » les actes simples. La direction continue de réduire ses effectifs (-20%) et c’est le double effet « kiss cool ». C’est ça essentiel 2020, construire un modèle d’employeur digital et humain… La direction nous indique une baisse de flux dans les boutiques. Dont acte ! Evidemment en fermant ou transférant des boutiques (10 pour 2016) il semble très compliquer d’augmenter le flux client… Malgré cela les actes commerciaux et de services sont bons. Tout augmente : la charge de travail comme les dividendes des actionnaires, pour ce qui est de la reconnaissance sur un malentendu tout peut arriver…?