CE MARS 2017 : Boutiques ? Le CE vent debout contre les fermetures

La direction a décidé de présenter l’évolution des boutiques de Coutances, Châteaudun et Pithiviers. Malgré un souhait unanime des élus d’attendre la consultation du CCUES prévue en Avril ou Mai, la direction passe en force en CE. Cela dégrade un peu plus le dialogue social. La CGT regrette la réaction de l’AD suite aux débats en CHSCT qui ont amené une communication visant à le perturber et discréditer l’ensemble des élus. Sur l’évolution des boutiques de Vendôme, Vierzon et Argentan, les élus CHSCT ont voté pour le report jusqu’à la consultation du CCUES. La CGT se bat depuis des an-nées pour un maintien de toutes les boutiques maison mère de proximité. L’aire du digital existe et va continuer à se développer. Pour autant cela ne justifie absolument pas les projets d’évolutions de nos boutiques en Normandie Centre. Le digital à outrance que prône notre direction va détruire des milliers d’emplois et discriminer une partie de nos clients. En effet, tous nos clients ne sont pas technophiles et miser tout sur Internet n’est pas la solution. De plus, pour les boutiques qui ne ferment pas, le passage à notre filiale GDT entrainera un dumping social puisque nous avons un réseau commercial à 2 vitesses. A la GDT leur convention collective est moins intéressante que chez Orange. Pour les salariés de GDT comme chez Orange le salaire doit être le même. La CGT revendique le maintien de nos boutiques de proximité, une intégration des collègues de la GDT dans Orange.