Orange Spain (Espagne): les mêmes causes produisent les mêmes effets

No_ERE_Orange_JazztelOrange Espagne a toujours été présenté par la direction du groupe comme un petit bijou, une pépite parée de tous les succès et les réussites. C’est une filiale où se teste et s’expérimente tout ce qui, par la suite, sera généralisé dans le reste du groupe, notamment en France. Orange Spain est le prototype de la fameuse « entreprise sans salariés », lubie des idéologues patronaux, qui autour d’un noyau réduit de commerciaux et d’ingénieurs, ne fonctionne qu’avec des filiales.

La direction du groupe y teste aujourd’hui la fusion entre la maison mère (Orange Spain) et Jazztel, une filiale spécialisée dans l’Internet. Celle-ci — initialement une start-Up du début de l’Internet — avait été achetée au début des années 2010, et gardé une certaine autonomie; C’est fini ! La fusion a été décidée par la direction. Le regroupement des deux entreprises fait évidemment apparaître des doublons, ce qui justifierait, selon la direction, la suppression de 550 emplois. Intolérable !

Nos collègues espagnols sont donc en lutte pour préserver les emplois, limiter les suppressions d’emplois au maximum, et obtenir pour ceux qui seront jetés des conditions décentes de départ (pré-retraites, reclassements, formation, indemnités sérieuses, etc.).

Solidarité !

No_ERE_Orange_Jazztel-02No_ERE_Orange_Jazztel-04No_ERE_Orange_Jazztel-03Sources: http://www.ccoo-orange.es/