Monthly Archives: mai 2015

CE mai 2015: Billet d’humeur

AFF-CGT-salaire-2013Les déclarations préalables de la Cgt semblent inutiles à certains.

Elles ont au moins le mérite de faire le point tous les mois sur l’actualité de notre pays et de notre entreprise.

Et force est de constater que de mois en mois, la situation ne fait qu’empirer pour les salariés, retraités et privés d’emplois.

La tentative d’accord sur la soi-disant modernisation du dialogue social dans les entreprises, accord négocié entre les organisations patronales et de salariés, avait lamentablement échoué. Et pourtant, trouver des signataires, pour des accords au rabais à l’heure actuelle, est plus facile que de trouver du boulot.

Et bien on nous ressert le même plat mais cette fois sous forme de projet de loi. Le ministre du travail nous a même affirmé que s’il était obligé d’utiliser le 49-3, il le ferait. Bel exemple de démocratie.

CE Mai 2015: Marche des affaires du 1e trimestre 2015

Marche des affairesComme tous les trimestres la direction a présenté aux élu-es les résultats du 1er trimestre 2015.

Pas ou peu de recrutement, des volumes d’activités confiés à la sous-traitance, Orange maintient sa logique constante de réorganisation pour pallier au manque de personnel. Aujourd’hui plus de 25% des salarié-es sont en temps partiel, auquel il faut ajouter les départs en retraite. Comment espérer que notre quotidien s’améliore au regard de la pyramide des âges à la DONC ?

CE mai 2015: Vie du CE

Logo CE DONC

Commissions:

Pour respecter la loi de mars 2014, les élu-es ont voté une résolution pour la mise en place d’une commission des marchés et d’une commission provisoire pour actualiser le règlement intérieur du CE. (votées à l’unanimité).

Coté Activités Sociales et Culturelles ont été votées :

Pour 2015

CE mai 2015: GPEC, bilan 2014 (Information en vue d’une consultation)

gpec-FT-orangeCe rapport présente le bilan 2014 de la GPEC sur notre périmètre CE, il nous confronte à une triste réalité et de biens sombres perspectives.

En effet, plus de la moitié de l’effectif global de la DONC à plus de 55 ans et 1/3 seulement de celui-ci est composé de femmes. On est loin des engagements d’Orange qui prône une marque jeune, dynamique et qui s’engage en faveur de la féminisation des effectifs (83% des salariés de l’UI par exemple sont des hommes).

CE mai 2015: Projet d’évolution de la Gestion de la Sécurité et du Service aux Occupants (GSSO) à la DO NC (Information en vue d’une consultation)

Proximité GéographiqueSSO, encore un sigle, celui-ci veut dire Sécurité et Services aux Occupants.

Son but théorique serait de proposer un meilleur service notamment logistique sur les différents sites de la DONC.

Aujourd’hui cette activité est assurée par deux unités, l’UIC et l’UIN. Les acteurs sont principalement des Chargés d’Affaires logistique et des Responsables de Sécurité de Site. L’organisation d’aujourd’hui n’est pas satisfaisante, et a fait l’objet d’une alerte au CHSCT de l’UIN. La direction étant obligée au final de reprendre l’intégralité des responsabilités du fait que les RSS n’avaient pas les moyens d’assumer pleinement leurs missions.

CE mai 2015: Bilan des dossiers de transformation de 2014 ; Évolution Homologation et SAV au SCO

dialogue-socialLe scénario de ce type de sujet est connu. La direction met en place un projet, et 6 mois ou un an après fait un bilan d’étape. Généralement, selon ses dires, tout va bien, et continuera ainsi.

Cette fois : NOUVEAUTÉ !!! Non seulement tout va bien et va continuer ainsi, mais quand une élue Cgt a eu l’audace de poser une question, le directeur du SCO lui a répondu que les réponses étaient dans le dossier initial et qu’elle n’avait qu’à se renseigner.

Quand on vous dit que le dialogue social est en plein essor dans notre DO et principalement au SCO !!!

 

CE mai 2015: bilan formation 2014 (Information-consultation)

FormationLa direction présentait son bilan de la formation professionnelle et consultait les élu-es du CE. Quand on l’examine précisément la CGT ne pas peut partager le même enthousiaste.

Le bilan de la formation 2014 affiche une baisse de 0,4 point de la masse salariale, ainsi qu’une baisse de 661k€ par rapport à 2013.

CE Mai 2015: Maillage des boutiques de l’agglo de Chartres (Information consultation)

Boutique OrangeLa directrice de l’Agence distribution a soumis à l’avis du CE le nouveau maillage des boutiques de l’Agglomération de Chartres.

Après une première intervention en Février retoquée faute de contenu suffisant pour étudier à sa juste valeur ce PSD, Madame la Directrice est revenue en Avril nous présenter à nouveau ce dossier avec un complément d’informations. En effet, nous n’avions pas assez d’éléments sur le poids des zones commerciales de Chartres et de son agglomération. Le fait qu’Orange ne soyons pas présente sur la nouvelle zone commerciale de Barjouville, ou que la boutique sur la zone de la Madeleine soit maintenue, nous amenait à nous interroger sur la stratégie de la direction.

CE mai 2015: Projet d’accord « promotions » au SCO NC (Information-consultation)

Promotion

La CGT a réaffirmé que ce projet d’accord, déjà présenté au CE du mois dernier (voir compte rendu Cgt précédent) ne propose rien de nouveau.

Ce qui est inclus se fait déjà, et la transparence n’est toujours pas au rendez-vous, malgré une nouvelle rencontre avec les délégués syndicaux le 30 avril 2015. Pour rappel la direction avait été contrainte de revoir sa copie au vu de la mauvaise qualité du dossier.

On déplore une fois de plus que le volet humain y soit inexistant.

La CGT a voté contre ce projet d’accord.

Résultat des votes des élus au CE,

  • Pour : 6 (Cfdt, Fo, Cgc) ;
  • Contre : 8 (Cgt, Sud).

 

Pétition nationale CGT : « Augmenter les salaires, les minima sociaux, les pensions, c’est urgent, nécessaire et juste »

Achetez ! bon sang !La répartition des richesses en France est de plus en plus inégale : les salaires, les pensions, les minimas sociaux stagnent.

La protection sociale est malmenée par une politique de bas salaires, de chômage et de cadeaux aux entreprises notamment par une exonération croissante des cotisations sociales qui diminue les ressources de notre protection sociale.

Les conséquences des politiques menées sont graves :

  • > Nos salaires, nos pensions, nos ressources sont trop bas pour vivre correctement ;
  • > Les diplômes et les qualifications ne sont pas suffisamment reconnus et rémunérés ;
  • > Notre protection sociale couvre de moins en moins nos besoins face aux aléas de la vie.

C’est cela la crise.