Nouvelles du Niger

2013-UNI-NigerLa CGT est membre de l’United Network International (UNI) dont le but est de renforcer la syndicalisation partout dans le monde pour lutter contre la délocalisation et le dumping social. Salariés de France nous avons intérêt à ce que les travailleurs du monde se syndiquent luttent et améliorent leurs salaires et conditions de travail.

Dans les télécoms nous dépendons de la branche UNI ICTS qui est le Syndicat mondial de l’information, de la communication,de la technologie et des services, représentant 330 syndicats et plus de 3 millions de travailleurs dans le monde.

Les 5-6 juin, des militants d’UNI Africa et d’UNI Nyon ont fait une première visite au Niger dans le cadre du projet de syndicalisation récemment lancé auprès des salariés de France Télécom Orange de ce pays. La visite au Niger comprenait des réunions avec le syndicat partenaire et sa confédération nationale, avec les travailleurs d’Orange Niger, avec la  direction et les ressources humaines d’Orange Niger, avec l’Inspection du travail de Niamey et avec les principaux concurrents d’Orange au Niger, à savoir Airtel et Moov.

Ayant syndiqué 136 des quelque 300 travailleurs fixes et 200 travailleurs temporaires, le syndicat BEN SYNATE a déjà réalisé d’importants progrès. Avec l’aide et la formation d’UNI, le syndicat espère recruter la majorité de la main d’oeuvre et signer sa première convention collective avec Orange.

La fédération syndicale a été créée en avril 2014 pour regrouper les syndicats présents chez Orange, Airtel et Moow. L’affiliation de la fédération à UNI est en cours.

Sur la base de recherches stratégiques menées dans plusieurs pays africains, le Niger a été choisi avec Madagascar et la Guinée-Bissau comme pays cibles du projet triennal, qui est soutenu par LO-TCO et SEKO de Suède.

En avril, UNI et l’Alliance syndicale France Télécom ont également tenu la réunion annuelle avec l’entreprise à Paris, et ont discuté de points tels que le nouveau projet de
recrutement, les problèmes en Egypte, le licenciement d’un syndicaliste au Mali et un prime mondiale pour tous les employés du groupe.